Blog

  • Devenir parents ….

    Publié le 29 juillet 2016 par delphcouton dans Non classé | Aucun commentaire

    Nous devenons parents par un choix conscient ou bien parfois par surprise, mais de toute façon nous allons devoir cheminer dans cet apprentissage. Oui devenir parents est un long apprentissage continuel et un des seuls métiers où il n’existe pas d’école! Du jour au lendemain nous nous retrouvons propulser au rang de parents sans ….étude !


    Imaginez une école qui viendrait nous enseigner cette exigeante et passionnante profession.

     

    Devenir parents

    C’est une grande responsabilité me direz vous? Et j’aurai envie de vous répondre oui c’est une grande responsabilité d’Amour et foi envers la Vie.
    Pour moi, être parents c’est en premier lieu être une terre d’accueil pour cette âme qui nous a choisis et très vite c’est fermer nos oreilles à tous les conseils donnés autour de nous par des personnes qui, sans aucun doute, ne veulent que notre bien. Ainsi nous pouvons entrer à l’intérieur de nous et ressentir ….C’est une aventure remplie de tâtonnements, d’hésitations, de remise en question, d’adaptation car être parents d’un bébé, d’un jeune enfant ou d’un adolescent demande des transformations, de la souplesse afin de préserver un lien nourrissant.

    Etre dans une relation nourrissante

    Pour que cette relation soit nourrissante, il y a besoin d’échange et l’échange ne peut se faire que dans l’écoute, l’amour et l’authenticité.
    Cette authenticité, elle est déjà avec soi-même. Sentir, accueillir ce que ça me fait à l’intérieur lorsque mon petit ou mon grand agit de cette façon ou dit cela.
    Suis-je dans l’écoute ou dans une reproduction de l’éducation que j’ai reçue?

    Mon expérience me montre qu’il n’y a pas besoin d’être un parent parfait  (même si je m’y essaye …) mais savoir reconnaître que, en tant qu’adulte, je me suis trompée!
    C’est cela l’authenticité et …notre enfant se sent rassuré parce que aimé et respecté.

     

    Apporter la sécurité intérieure

    Nombreuses sont les personnes que je reçois qui n’ont pas confiance en elle, qui ne se sentent pas bien avec elle-même …
    Force est de constater qu’elles n’ont pas bénéficié de ce lien d’attachement dont nous parle si bien Nicole Guédenay ( pédopsychiatre).

    Le bébé a des besoins, beaucoup de besoins et la seule façon qu’il a de nous l’exprimer se passe au-travers des pleurs. Notre rôle de parents est de répondre à ses pleurs, de mettre des mots sur ce que nous croyons comprendre ou pas.
    Etre là, par une vraie présence, avec des bras protecteurs.
    « Tu as besoin, je suis là … »
    Et le bébé, peu à peu installe cette sécurité à l’intérieur de lui : « J’ai un besoin…, je demande …, je suis entendu …, je reçois … »

    Non, notre bébé ou notre jeune enfant ne fait pas de caprice, ne cherche pas à nous faire tourner en « bourrique », son cerveau au niveau des connexions neuronales ne le lui permet pas, il n’est pas assez mature.
    Notre enfant est envahi par une multitude de sentiments, d’émotions; il peut même en être submergé.
    Isabelle Filliozat (que j’apprécie beaucoup) est une figure phare de la parentalité positive, elle explique ce qui se joue dans les étapes  émotionnelles et d’évolutions psychiques de l’enfance.

    Les cris ne servent pas à grand chose ….à part installer un espace d’insécurité et de stress chez notre enfant.
    Etre parents c’est lui offrir cet espace de sécurité, de protection et bien sûr d’ouverture sur le monde…

    Bien sûr qu’il y a des moments difficiles à vivre entre parents et enfants car ils ont le don de nous mettre à bout, de nous renvoyer à nos zones d’ombres, à nos incohérences….

     

    Devenir parents c’est accompagner l’évolution de notre enfant et c’est aussi grandir intérieurement et spirituellement en tant qu’adulte

     

    C’est une belle aventure et je remercie mes trois enfants de me faire cheminer chaque jour un peu plus.

     

    Delphine Couton

     

     

     

Abonnez-vous à notre newsletter