Blog

  • J’arrête de me détester !

    Publié le 17 octobre 2015 par delphcouton dans Comment s'aimer soi-même | Aucun commentaire

    Voici la deuxième étape de

     

    Comment s'aimer soi même

     

    J’arrête de me détester!

    se détester

     

     

    Oui ..si vous arrêtiez de vous détester pour vos pensées qui ne sont pas « politiquement correctes », pour vos émotions « négatives » que vous vous devez de réprimer, pour ce corps que vous voyez comme »déformé » par rapport à la réalité etc…….

     

    Mais, au fait, qui parle quand  vous vous détestez ?

     

     

     

    Lui ? Qui court inlassablement!!!!                                          Ou lui?Qui s’agenouille?                                      

    coeur

    human brain with arms and legs on a running machine, 3d illustration

    Hé oui! C’est bien votre « mental  » qui parle, celui que je nomme aussi « le petit vélo ». Mais en fait, il ne vous veut pas réellement du mal….c’est sa façon de cacher, de faire de l’ombre sur vos blessures, vos besoins non satisfaits.
    Mais ce qu’il n’entrevoit pas c’est que tous ces mots qu’il vous fait employer lorsque vous vous détestez sont (pour reprendre l’expression de Catherine Dolto) des mots cailloux (souvent entendu dans l’enfance)  qui vous font terriblement mal!

    Alors comment sortir de ce cercle infernal qui vous fait vous détester encore un peu plus chaque fois ?…..

    Mettez de la lumière ! 

    A bulb character with thumb up

     

     Oui mettez de la lumière sur cette partie de vous qui déteste et ainsi vous allez pouvoir, non seulement l’accueillir mais aussi voir ce qu’il y a derrière.Ecoutez votre corps, votre ressenti.
    Vous y rencontrerez certainement la blessure, le besoin non satisfait et alors vous aurez le choix de rester dans le passé (continuer à employer des mots cailloux) ou d’être dans l’ici et maintenant et de stopper  cette auto maltraitance en vous apportant ce dont vous avez besoin dans le moment présent.

     

    Vous mettrez alors en place ceci :

    heart and brain with arms and legs make cheers with glasses of red wine

    Pour qu’avec bienveillance et tendresse vous arriviez sur la deuxième marche qui mène à l’ouverture de coeur envers vous-même.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Abonnez-vous à notre newsletter