Blog

  • Je m’enterre!

    Publié le 21 septembre 2019 par delphcouton dans Non classé | Aucun commentaire

    je m'enterre delphinecouton-sophro-analyste.fr

    C’est la prise de conscience de ma cliente, que je vais nommer Raphaëlle, au bout de quelques minutes de séance.

    Raphaëlle est une femme qui se voit vivre ; je m’explique…

    Tout semble glisser sur elle, elle ne ressent rien. Les émotions, elle les intellectualise.
    Son désir en venant me voir est de ressentir la vie couler en elle : se sentir vivante !
    Je suis profondément touchée par cette femme : cela fait presque 70 ans qu’elle se sait vivante mais ne ressens rien … et là … la sidération, elle est scotchée au plafond : mon expression est véritablement ce qui se passe lors de l’évènement qu’elle revit.

    « J’ai 15 ans … ma mère m’attrape la tête et me la cogne sur le carrelage…
    Je ne sens rien … je regarde …je ne suis plus dans mon corps …ça arrive tellement souvent, trop souvent … »

    Il va me falloir beaucoup de douceur, d’énergie enveloppante, de tendresse, pour lui permettre de sortir de la sidération et commencer à retrouver le chemin de son corps.
    Enfin, elle va se donner le droit de ressentir les émotions et les verbaliser.
    Raphaëlle peut enfin comprendre d’où vient la violence de sa mère.

    La séance va lui permettre de se choisir, de stopper cette violence qu’elle-même se faisait en se coupant de son corps, de la vie qui y circule.

    Elle sort de ce « je m’enterre » pour choisir « je me mets dans ma lumière »

    Gratitude Raphaëlle ! Quel merveilleux accompagnement j’ai vécu…

    Suite à cette séance, je me suis posée cette question : mais dans quels domaines de ma vie je m’enterre encore ?

    Et vous ?

    Si vous souhaitez que nous en discutions, vous pouvez m’adresser un mail en m’exposant le sujet qui vous préoccupe ainsi que votre numéro de téléphone afin que je puisse vous contacter.
    Je me ferai un plaisir, si j’en ai la compétence, de vous donner une ou deux clefs.

    Delphine Couton

Abonnez-vous à notre newsletter