Blog

  • Un deuil …

    Publié le 14 mai 2019 par delphcouton dans Douceur retrouvée | Aucun commentaire

    Oui cette petite âme si douce a fait l’expérience du deuil bien tôt dans sa vie…..

    Si vous avez lu le début de l’histoire de cette petite âme, vous vous rappelez sans doute, que par de nombreuses fois elle a sauvé la vie de sa mère.
    Les rôles étaient comme inversés…

    Peu avant ces 8 ans, naissait une petite sœur et ce qui aurait dû être un moment de pur bonheur devint le début d’un cauchemar.
    Le désespoir le plus profond habitait cette mère : s’occuper d’un enfant était très dur mais de deux , juste impossible !

    Oh bien sûr, ce n’était pas sa part adulte consciente qui pensait cela mais la petite fille qu’elle avait été et qui souffrait tellement !
    Elle avait vécu beaucoup d’humiliations, d’épreuves…il y en avait une dont elle ne se remettait pas : la mort de sa propre mère.
    Perdre sa mère lorsque l’on est une petite fille de 6 ans, c’est juste cruel et un trou béant s’installait à jamais…

    Ces deux petites âmes ne pouvaient pas lui apporter du bonheur, ne pouvaient pas réparer son histoire … ce désespoir lui embrouillait la tête, lui enlevait toute réflexion …
    Son mari, le père de ces 2 petites âmes, se retrouvait aux prises de son enfant intérieur , qui lui aussi souffrait … Jeune adolescent il avait perdu son père…La « démission » a été sa porte de sortie

    Que de deuils dans cette famille ! Des deuils qui étaient enfouis au plus profond des cœurs et qui ne pouvaient plus laisser suffisamment de place à la vie.

     

    Cette mère ne pouvait pas voir la vie comme un cadeau précieux mais elle la voyait comme un fardeau …s’en débarrasser la hantait.

    Cette petite âme si douce a trouvé sa mère dans des états où la vie ne tenait plus qu’à un fil … Elle a vécu des situations extrêmement dures, devenant la mère de sa mère et de sa petite sœur.

    Non seulement elle faisait tout pour la rendre heureuse mais, surtout, elle l’empêchait de se tuer. Elle surveillait le moindre geste qui pouvait être suspect, elle fermait bien la porte à clefs le soir, elle tendait l’oreille la nuit.

    Elle faisait le maximum pour lui montrer que la vie c’était chouette mais c’était vraiment dur pour cette petite âme, elle avait besoin de respirer …

    La danse le lui permit.

    C’était juste extraordinaire de ressentir toute cette vie dans son corps et pendant les cours elle ne pensait plus qu’à elle, qu’à la danse, à la « perfection » du mouvement.

    Une autre chose était fabuleuse : lorsque sa mère la voyait danser, ses yeux brillaient ! Oui pendant quelques instants, elle semblait heureuse.

    La danse devenait sa passion, sa raison de vivre à cette petite âme !
    Un jour, elle a dû choisir ; rester aux côtés de sa mère et de sa petite sœur ou partir pour réaliser son rêve…

    Le cœur déchiré, meurtri, elle a choisi de partir et de vivre de sa passion. Les années ont passées …quelques jours avant les 23 ans de cette petite âme, sa mère s’ôtait la vie…

    Sidération … anéantissement … colère … culpabilité de ne pas avoir été là pour, encore une fois, la sauver …

    Le temps s’arrête …pourtant il faut faire face …

    Avec une force inouïe, cette petite âme a fait le choix de se ressaisir et de montrer que la vie était plus forte que tout !

    La danse avait forgé son corps mais aussi son mental ; et c’est avec une plaie béante qu’elle a continué à danser, ne plus penser, juste ressentir le mouvement, ressentir la vie circuler et aimer transmettre la beauté de la vie …

    Beaucoup, beaucoup de choses se sont passées, elle a énormément cheminé cette petite âme, énormément grandi …Elle a découvert au fond d’elle un trésor : l’Amour de la Vie

    Vous remarquerez que Amour est écrit avec un A majuscule et que Vie est écrit avec un V majuscule.

    Oui … cette petite âme a découvert qu’elle est reliée à bien plus grand qu’elle ! Et ce n’est pas juste une vague idée philosophique, c’est du ressenti au plus profond d’elle-même car elle a expérimenté comment c’est de se laisser traverser par cet Amour …

     

    Elle m’a même confié un secret : il y a un peu plus d’un an, sa mère est venue lui donner un message : « Tu vois cet Amour que tu contactes, que tu ressens dans tes cellules, je me suis enlevée la vie pour le retrouver … »

     

    Après ce message, une grande paix et une infinie gratitude se sont installées à l’intérieur de cette petite âme. Une passion l’anime : transmettre cet Amour qui est bien plus grand que nous …

    Delphine Couton

Abonnez-vous à notre newsletter